Qu’est-ce que le Design Humain ?

L’analyse des singularités

Le Design Humain est système de pensée reposant sur un ensemble de concepts invitant à une posture analytique de nos comportements et de nos expériences de vie. S’appuyant sur une grille d’interprétation introspective, il fonctionne comme de nombreux modèles de personnalités utilisés en psychologie, à la différence notable qu’il se base (comme en astrologie) sur les données de naissances de la personne pour générer une carte personnelle unique. Cette carte, appelée aussi « schéma corporel », permet de lire ce que le Design Humain désigne comme la « matrice énergétique » d’un être humain. Elle sert de support à l’exploration de la singularité d’une personne à travers une grille de thèmes qui se veulent universels, donc communs à tous les humains.

CHOISIR EN TOUTE subjectivité

Le Design Humain postule que notre corps et notre esprit voyagent à bord d’une « matrice énergétique » dont certains aspects et fonctionnements sont déjà engrammés. Il suppose que la manière que nous avons de traverser les expériences de nos vies repose sur une prédétermination à partir de laquelle s’effectuent nos choix. Selon lui, ce n’est pas la réponse que nous apportons aux questions et aux situations de la vie qui est prédéterminée mais les questions et les situations elles-mêmes qui nous arrivent. Nos problématiques se font l’écho de ce que nous sommes. Les choix que nous avons à faire quotidiennement sont des opportunités ou des dilemmes qui nous révèlent ce que nous sommes : nos forces, nos potentiels, nos faiblesses, nos impuissances. Se rapporter au Design Humain pour analyser une phase de vie ou s’adonner à l’introspection revient à tirer une pièce de monnaie à pile ou face, ou à piocher une carte de tarot : tout est question de subjectivité. Ce qui importe est de conscientiser nos manières de se rapporter aux différents choix. Nos réactions et nos affects sont plus importants que les choix eux-mêmes, et nous donnent accès à une dimension utile voire parfois nécessaire pour faire un choix. Le Design Humain entend proposer une cartographie fine et détaillée de nos subjectivités qui se veut être bénéfique au voyage des personnes qui s’en munissent.

L’Unicité de chaque personne

Le système de compréhension du Design Humain formule une invitation à sortir de l’homogénéisation des comportements humains et des croyances qui supposent que « tout le monde fonctionne un peu pareil », ce qui nous amène parfois à affirmer « moi à ta place, je ferais ceci ou cela ». Il propose de penser notre place dans le monde, nos rapports avec les autres et nos manières de choisir. Il nous offre des repères et des distinctions sur lesquelles il est ensuite possible de s’appuyer au quotidien pour se sentir à une juste place, s’y déployer et s’y épanouir, tout en acceptant et en appréciant les fonctionnements différents des autres. Pour cela, il favorise d’une part ; la prise de conscience de nos conditionnements créés par nos représentations, nos systèmes de croyances et nos appartenances socio-culturelles (genre, classe sociale, éducation familiale, coutumes et traditions, spiritualité, culture…) et d’autre part ; la reconnaissance et la valorisation de nos qualités et potentiels personnels.

Un système syncrétique

Le Design Humain est un système qui fait la synthèse de diverses branches et influences issues de psychologie, de philosophie et de spiritualité orientale. S’y croisent des éléments et inspirations provenant de l’astrologie zodiacale occidentale, du système des chakras originaire de l’école de philosophie indienne non-orthodoxe de Kundalini Yoga et enfin du Yi Jing et ses 64 hexagrammes, texte classique de l’école philosophique, morale, politique et religieuse confucianiste de Chine. S’y retrouvent également des formes évoquant la tradition ésotérique judaïque de la Kabbale, ainsi que des données et considérations appartenant au champ de la biologie génétique.

l’idéologie mystique

Tout comme la Kabbale, le Design Humain se veut être un outil d’aide à la compréhension du monde en ce sens qu’il incite à modifier notre perception du monde et de « la réalité ». Sa vision du monde et de l’existence humaine est donc résolument mystique. Il ne dit pas la vérité ni ne décrit la réalité (quoi le pourrait ?!) mais penser avec lui peut permettre quelques pas de côtés salvateurs, en ce qu’ils offrent des perspectives porteuses de sens, profitables ou non, ce qu’il nous revient de juger. Si l’on devait résumer en une expression l’intention du Design Humain, elle serait de dire : « écoutez-vous ». Sa vocation est fondamentalement compassionnelle, respectueuse et revendicatrice des singularités, des limites et des moyens des personnes. Pourtant, en proposant l’analyse des personnalités sous la forme d’un genre de diagnostic énergétique, l’intention originelle peut se transformer en « écoutez-vous, selon ce que le Design Humain dit que vous êtes ». Or il n’y a rien de plus dommageable en la matière qu’un outil de connaissance de soi, support à l’introspection et à l’analyse, se transforme en instrument de contrôle de soi et des autres. Entre le développement personnel – en son sens noble (s’il en est un !) – d’auto-accompagnement de soi, sensé augmenter la qualité des rapports à soi et aux autres, et l’idéologie rigide pour laquelle se sacrifient beaucoup d’esprit critique, d’amour et d’ouverture, la frontière est parfois très étroite. Ceci est ma mise en garde, autant pour moi même qu’en tant que précaution à destination des personnes qui me solliciterons pour explorer cette voie, qui demeure pertinente à mes yeux.

Il y a une vitalité, une force de vie, une énergie, une fulgurance qui se traduit à travers vous en action, et parce qu’il existe un seul être comme vous dans toute l’éternité, cette expression est unique.
Si vous la bloquez, elle n’existera plus jamais par aucun autre moyen, et sera perdue.
Le monde ne l’aura pas.
Il ne vous appartient pas de déterminer si elle est bonne, valable, ni si elle est comparable à d’autres expressions. Vôtre tâche est de vous l’approprier clairement et sans détours, et de garder la voie ouverte. Vous n’avez même pas à croire en vous ou en votre travail.
Maintenez vous ouvert et conscient des élans qui vous animent.
Gardez la voie ouverte.

Martha Graham dans The Life and Work


Pourquoi « 36 lignes » ?

Dans le Design Humain, les 36 lignes sont comme les 36 voies de communication subtiles et souterraines du fonctionnement de la matrice énergétique. Le livre traditionnel du Yi Jing chinois défini 64 mouvements de transformation qui s’articulent autour des principes Yin et Yang. Ces 64 mouvements – représentés par des symboles appelés hexagrammes – se retrouvent sous le nom de portes dans le Design Humain et s’assemblent deux par deux pour former 36 canaux. Ces canaux dessinent les circulations d’énergie qui ont lieu entre les différents centres énergétiques du schéma corporel. Celui-ci comporte 9 centres, comme 9 organes énergétiques qui fonctionnent en synergie : la tête, l’ajna (mental), la gorge, l’identité, le cœur (égo), le plexus émotionnel, l’instinct splénique, le sacral (vitalité) et la racine.

Ainsi, les 9 centres de la matrice corporelle sont reliés et communiquent entre eux grâce à 36 lignes… 36 activations potentielles qui décrivent comportements et psyché, 36 possibilités par lesquelles le « dessous des cartes » se révèle à nous…

Luce Gardais Design Humain cnv accompagnement projecteur générateur réflecteur manifesteur Human Design matrice énergétique chakras mandala astrologie schéma corporel yi-king